Se reconstruire après un divorce

Vous étiez en couple, vous avez essayé, vous avez voulu donner et recevoir en retour, vous avez voulu construire à deux, vous avez tenté de vous faire aimer ; ça n’a pas marché. Oups ! Ça n’a pas marché sur le long terme. Courage ! Je suis de tout cœur avec vous. Néanmoins, ce n’est pas fini. C’est triste certes. Mais la vie continue. Le divorce, c’est la rupture légale d’un couple, d’un mariage. Le divorce, c’est la séparation d’intérêt et l’arrêt du vivre ensemble.

Il y a des divorces qui surviennent très tôt (entre zéro mois et deux ans) il y en a qui surviennent un peu plus tard (après cinq à quinze années de vivre ensemble) et ceux qui surviennent bien plus tard encore ; très tard. Cependant, quel que soit la durée du mariage, quel que soit la période et la qualité de la période de vie en commun qui précède le divorce, le divorce a toujours des répercussions sur les différents conjoints. Le divorce n’est pas un évènement souhaitable, même à son pire ennemi. Car c’est vrai qu’il est la fin d’une histoire donc le début d’une autre. Mais il est également une période très difficile à vivre avec beaucoup d’effets dévastateurs allant jusqu’au suicide. Jusqu’en 2013, la France occupait le premier rang en matière de divorce avec 52 % de taux de divorce contre 42 % aux Etats Unis et un peu moins de 41 % en Angleterre. Ceci dit, à chaque divorce, c’est des vies qui sont chamboulées, des édifices qui s’écroulent sans que le reste du monde ne s’en aperçoive. Les lignes suivantes serviront donc à aider les personnes divorcées à se reconstruire étape par étape.

L’étape du deuil

L’étape du deuil est la toute première après le divorce. C’est les premiers instants de divorce. C’est le moment où vous vous sentez mal. Tellement mal que vous n’avez plus le goût de rien. Vous vous laissez aller à la douleur, à la négligence de votre personne, vous perdez tout intérêt à prendre soin de vous. Vous haïssez et vous laissez l’autre, vous considérez votre vie comme un échec. Vous vous demandez ce que diront les gens de vous. Je trouve que quand c’est comme ça, c’est bien mieux. Les rares personnes divorcées que j’ai rencontrées et qui ont raté leur deuil l’on payé plus tard et en ont beaucoup souffert. Comment procéder ? Il est clair qu’en ce moment, vous perdez toute notion de temps, d’environnement bref vous n’avez plus de rapport avec la réalité extérieure. Il n’y a pas de problème. Je ne désir pas vous blâmer. Au contraire, je vous recommande de vous laisser aller. Pleurez toutes les larmes de votre corps ressassé le passé, évaluer vos pertes, pleurez ! Surtout si ça vous fait du bien vous pouvez consulter votre médecin pour des prescriptions d’antidépresseur, de vitamines, tout ce qu’il vous faut pour bien vous apitoyer. Pleurez en faisant les cartons, en relisant vous anciennes lettres, vos anciens vœux, en regardant vos anciennes photos.
Maintenant, soufflez un coup ! Prenez place devant le miroir. Regardez au-delà de la personne cassée, la prochaine version de vous si vous arrivez à vous en sortir. Parce que la pensée et la parole sont puissantes, acceptez ce qui vous arrive, ouvrez la bouche et dites c’est fini. Je suis divorcé, je suis seul, j’ai échoué. Maintenant fixer toujours le miroir et imaginez-vous dans cinq, dix ans. Dites fort je vais m’en sortir, j’en suis capable, je deviendrai une nouvelle personne. Et fermez progressivement la page.

L’étape de la reprise en main

Ici, on arrête les pleurs et les lamentations. Le temps a sûrement fait ses effets également. Maintenant, évaluez les choses ressassez le passé et faites une liste des choses négatives et de celles positives de votre relation antérieure. Reconnaissez vos manquements et vos erreurs de sortes à ne plus les répéter, de sorte à apprendre d’eux. Soyez convaincu que vous vous offrirez une meilleure vie que celle précédente. Et ceci, que vous vous voyez en victime ou en coupable de l’échec passé. Relevé d’abord en faisant un travail sur vous-même. Vous entendrez dire que l’entourage aide en ce moment, qu’il est bon d’impliquer le social. Moi par contre je ne vous le conseille pas encore, car l’entourage peut autant vous aider qu’il est en mesure de vous enfoncer. Parce que pour le moment, vous n’avez pas encore les idées assez claires pour sélectionner les bonnes personnes autour de vous. En attendant, vous pourriez plutôt vous remettre au sport, opter pour une meilleure alimentation, pour un mode de vie plus sain. Vous pouvez déjà commencer par chercher les activités dont vous auriez besoin pour vous relancer. Pour vous libérer psychologiquement, c’est le lieu de faire un déménagement si possible ou de refaire la décoration de chez vous. Faites du shopping, lisez. Apprêtez-vous.

L’étape de la réintégration

Il est vrai que vous n’allez pas à la guerre. Mais croyez-moi, il est préférable de s’apprêter à toute éventualité. Maintenant, reprenez votre activité professionnelle si vous en avez sinon démarrez-en une. Mettez un point d’honneur à être resplendissant sa booste la confiance en soi. Que vous soyez un homme ou une femme, faite en sorte de dégager du charme. Visitez la famille, rencontrer vos amis et de nouvelles personnes. Saisissez les bonnes opportunités professionnelles. Faites-en sorte d’être stable. Prenez du temps pour vous, pour guérir. Si le travail est bien fait, vous aurez rapidement de nouveaux courtisans. Vous êtes désormais une personne avertie. Allez ici doucement avec assurance. Soyez méfiant oui. Mais n’exagérez pas, laissez-vous vivre de bons moments, c’est peut-être la bonne personne cette fois-ci. Éviter de comparer votre prochain partenaire à l’ancien. Chacun a sa personnalité et chacun mérite sa propre chance. D’ailleurs bonne chance à vous, je sais que vous êtes une personne forte.

Conclusion

Des milliers de personnes à travers le monde divorcent tous les jours. Mais peu d’entre elles réussissent à s’en sortir indemnes et à pouvoir se reconstruire. Si vous en faites partie, et vous croyez que c’est possible, laissez-moi vous dire que vous avez déjà fait le plus gros travail, vous avez déjà fait le premier pas. Je rencontre souvent des personnes qui tombent profondément dans la dépression après un divorce qui sont tellement brisées au point de tomber dans la consommation excessive de l’alcool et de la drogue. Le pire, c’est celles qui pensent que pour eux, tout est fini. Ce sont ces personnes-là qui perdent en plus de leur partenaire, leurs enfants et se perdent elles-mêmes. Je vous souhaite de rester fort !

2 pensées sur “Se reconstruire après un divorce”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.